top of page

Britannia Beach Could Be Better


We asked students in the Urbanism class at Collège Catholique Franco-Ouest to contribute to the conversation about walkable neighbourhoods in Ottawa.


Yasmina writes to Ward 7 Councillor Theresa Kavanagh advocating improvements to her neighhourhood of Britannia Beach that can make it more walkable. She cites exercise and socialization as reasons to promote walking. She argues why her neighbourhood isn’t walkable enough for her to meet her needs by walking, then lists her proposals. First, she proposes to modify zoning regulations to include small-scale commercial development at Britannia Road and Howe Street, the only entrance into the northerly neighbourhood, whereas currently the zoning only allows for residential uses. Second, she proposes sidewalks on both sides of main streets like Britannia Road, the widening of existing sidewalks, and finally, to add benches, patios, trees and flowerbeds. She argues that this will attract more walkers to the neighbourhood and encourage businesses to settle there.

 

Je m’appelle Yasmina Achkar. Je vis sur la rue Don, dans le quartier Britannia. Je vous écris pour proposer des changements dans mon quartier pour le rendre plus marchable, car je trouve qu’il y a beaucoup d’améliorations possibles et nécessaires. La marchabilité est très importante dans ce quartier et dans tous les quartiers pour plusieurs raisons : marcher est plus santé que conduire car c’est de l’exercice physique et il y a plus de chances de contact social. Aussi, c’est un des cibles de l’ONU de réduire l’impact environnemental, et si les gens marchent au lieu de conduire, les émissions de carbone diminueraient et on pourrait s’approcher à atteindre ce but (Nations Unies).



D’abord, voici pourquoi mon quartier n’est pas marchable et les raisons pour lesquelles ce serait une bonne idée de le changer pour l’améliorer. Je peux soit marcher 5 minutes à Farm Boy, le long d’une rue laide avec des stationnements, ou je peux marcher 5 minutes le long de rues plus jolies à un petit magasin de crème glacée et un café. Mais, ces choses de sont pas assez, car mes besoins essentiels ne sont pas tous à distance de marche de ma maison, donc conduire est parfois la seule option. Quand la voiture est la seule option, les émissions de carbone deviennent très hautes. Aussi, mon quartier n’a pas assez d’interaction sociale. Par exemple, je ne connais pas mes voisins, et je peux seulement dire que je connais deux autres familles dans tout le quartier. Cela n’est pas assez pour dire que le quartier a des bonnes relations interpersonnelles. Si le quartier devient plus marchable, l’interaction sociale augmenterait.



Je propose donc de mettre plus de petits magasins et entreprises à l’intérieur du quartier, et cela plus concentré sur l’intersection de Howe et Britannia. C’est un endroit prime, car c'est la seule entrée au village Britannia, la piste cyclable passe très proche et la plage Britannia est aussi à proximité. Pour continuer, je vais vous expliquer la situation du zonage. Mon quartier est presque entièrement composé de zones R2. L'exception c’est les zones AM qui longent la rue Richmond et quelques très petites zones LC à l’intersection de Howe et Britannia. Comme c’est écrit dans les règlements du zonage, les zones R2 sont restreintes aux bâtiments résidentiels (règlements, art. 189). Cela veut dire que les développeurs n’ont pas le droit de construire des bâtiments de types variés. Donc, je crois qu’un bon début pour ajouter de la vie au quartier serait de changer le zonage pour permettre les bâtiments divers (les petits magasins et entreprises), auxquels les gens peuvent marcher, au lieu de conduire aux grands magasins.



Cependant, changer le zonage n’est pas la seule solution. Même s’il y avait assez de zones LC dans la région, les petites entreprises ne s’installeraient pas, car elles n’auraient pas assez de clients. Je crois qu’il faut d’abord attirer les gens dans les rues pour qu'ensuite les petites entreprises veulent s’installer. Pour attirer plus de piétons dans la région de la rue Britannia, j’ai plusieurs solutions à proposer. D’abord, il faut que les rues principales comme Britannia soient plus accueillantes. Je propose d’abord d’avoir des trottoirs sur les deux côtés de la rue, car de cette façon, les piétons seront plus confortables et donc plus attirés par la région. Ensuite, quand Enrique Peñalosa, ancien maire de Bogota, parle de l’importance des trottoirs, il dit: «Des trottoirs plus grands soulignent le sentiment d'inclusion, le fait qu'il est normal d'être ici.» (Penalosa, 2015). Alors, je crois que c'est très important que les trottoirs soient plus larges, pour que les gens se sentent plus à l’aise et accueillis. Enfin, il est très important d’avoir des espaces publics de qualité, car les gens n’y reviendront pas s’ils n’ont pas eu une bonne expérience (Pacheco, 2017). Je pense que pour attirer plus de gens, il devrait y avoir des espaces sur le trottoir pour socialiser, comme des bancs et des patios, des arbres, des pots de fleurs ou autres pour rendre la rue plus accueillante.


Pour conclure, j’espère que cette lettre a pu vous donner quelques idées d’initiatives à prendre qui pourraient aider les résidents de mon quartier (ou même d’autres quartiers) à avoir une meilleure qualité de vie. N’hésitez pas à me contacter si vous voulez plus d’idées, j’en ai beaucoup plus!



YASMINA ACHKAR is a student at Collège Catholique Franco-Ouest. Opening introduction provided by Walkable Ottawa blog contributor XAVIER BRADBURY-JOST.

留言


bottom of page